actionjoe.jpg Il y a 40 ans les yeux d’Action Joe prenaient vie. Les grands enfants nostalgiques ont conservé le souvenir du regard inquiétant de l’aventurier barbu.

En 1977, Joe, le chef du Group Action Joe, la version française de G.I. Joe et de Action Man et héros des petits garçons des années 70/80, fut doté d’une fonction révolutionnaire. Il était possible de lui faire tourner les yeux de gauche à droite et de droite à gauche en actionnant un mécanisme parfaitement camouflé dans sa tête. Cette innovation fut l’argument de vente de Noël 1977 pour Céji Arbois qui distribuait cette gamme de jouets dans l’hexagone. Un bon moyen de se différencier de son concurrent Big Jim de Mattel avec qui Céji devait partager le marché de la poupée mannequin pour garçons.
Cette vidéo du musée virtuel du jouet présente Joe, le premier mannequin du Group Action Joe à avoir les yeux mobiles. La même année fut commercialisé Oeil de lynx, l'indien le second équipé de cette fonction. Ensuite en 1979 ce fut le tour de Sam le pilote blond.

Voir la vidéo directement sur YouTube