Generation JOUETS.fr

Les jouets d'aujourd'hui forment les générations de demain

Action Joe et ses yeux mobiles

actionjoe.jpg Il y a 40 ans les yeux d’Action Joe prenaient vie. Les grands enfants nostalgiques ont conservé le souvenir du regard inquiétant de l’aventurier barbu.

En 1977, Joe, le chef du Group Action Joe, la version française de G.I. Joe et de Action Man et héros des petits garçons des années 70/80, fut doté d’une fonction révolutionnaire. Il était possible de lui faire tourner les yeux de gauche à droite et de droite à gauche en actionnant un mécanisme parfaitement camouflé dans sa tête. Cette innovation fut l’argument de vente de Noël 1977 pour Céji Arbois qui distribuait cette gamme de jouets dans l’hexagone. Un bon moyen de se différencier de son concurrent Big Jim de Mattel avec qui Céji devait partager le marché de la poupée mannequin pour garçons.
Cette vidéo du musée virtuel du jouet présente Joe, le premier mannequin du Group Action Joe à avoir les yeux mobiles. La même année fut commercialisé Oeil de lynx, l'indien le second équipé de cette fonction. Ensuite en 1979 ce fut le tour de Sam le pilote blond.

Voir la vidéo directement sur YouTube

Laser Pegs des briques lumineuses compatibles avec les LEGO

laser_pegs.jpgPaul aime les LEGO c'est une évidence. Mais saviez-vous qu'il existe d'autres jeux de construction employant des briques compatibles avec les LEGO?

Il faut savoir que toute innovation faisant l'objet d'un brevet d'invention (propriété industrielle) protège son inventeur des copieurs seulement durant 20 ans. Ensuite l'invention tombe dans le domaine public, ce qui veut dire que d'autres industriels peuvent en toute légalité la reprendre à leur compte. C'est le cas dans l'industrie pharmaceutique avec les désormais célèbres médicaments génériques, il en est de même avec les jouets. C'est pourquoi de nombreuses entreprises ont produit ces dernières années leurs propres briques en plastique sur le modèle des briques LEGO qui ont été inventées il y a plus de 50 ans maintenant. La plus célèbre marque est Mega Bloks (récemment reprise par Mattel) et même Hasbro s'y est essayé avec sa gamme Kre-O. Si les briques sont rigoureusement identiques en terme de forme, parfois la qualité du plastique peut laisser à désirer. Cela peut venir de l'origine de la fabrication car dans la majorité des cas les autres marques font fabriquer leurs pièces en Chine contrairement à LEGO qui maintient un controle qualité en continuant à fabriquer dans sa propre usine au Danemark.
L'année dernière Paul avait présenté à la fois sur GenerationJOUETS.TV et sur M6 la collection Tenkaï Knights de Spin Master qui avait conçu des briques transformables en figurines tout en restant compatibles avec l'univers de construction de type LEGO. Cette année Laser Pegs arrive en France. Le concept de ce jeu de construction est tout autant compatible avec les briques LEGO et son originalité est de n'utiliser que des briques translucides multicolores qui transmettent la lumière provenant de briques lumineuses. Non seulement les kits permettent de créer de beaux modèles mais aussi d'améliorer les constructions LEGO habituelles en y intégrant des effets lumineux. A vous de jouer maintenant en laissant libre cours à votre imagination.

Voir la vidéo directement sur YouTube

Lire la suite...

Les origines des premières grandes figurines Star Wars 1978 - 1980

starwars.jpg"Un Jouet Une Histoire" vous explique comment ont été créées les toutes premières grandes figurines des héros de Star Wars en 1978. Quand les jouets nous font remonter le temps.

Dark Vador, Han Solo, la princesse Leia, les sympathiques droïdes R2-D2 et C-3PO ou Boba Fett sont déclinés en jouets depuis près de 40 ans. Au tout début c'était la société Kenner qui avait les droits pour les produire sous forme de figurines articulées de plusieurs tailles. Si les figurines d'une dizaine de centimètres sont toujours produites avec succès aujourd'hui par le géant Hasbro, qui depuis a absorbé Kenner, au tout début il y a eu aussi une tentative pour décliner une collection de grandes figurines de 30 cm qui n'ont pas connu le même succès. Au total ce sont seulement 12 personnages qui ont été produits d'après uniquement deux films entre 1978 et 1980. Dans cet épisode de "Un Jouet Une Histoire" vous allez découvrir les liens secrets qui existent entre ces poupées et celles des héros des séries télé des années 70 "L'homme qui valait trois milliards" et "Super Jaimie" et en savoir plus sur les modèles qui n'ont jamais été commercialisés.

Voir la vidéo directement sur YouTube

Lire la suite...

- page 1 de 13

GenerationJOUETS.fr

Abonnements gratuits

Newsletter

Suivez GenerationJOUETS.fr sur Facebook
GenerationJOUETS.fr
GenerationJOUETS.fr